27 juin 2006

toto à Paris (suite)

  • sagaro3_  Ben, oui, la provinciale craque devant les terrasses alamode, vraiment très beau, ces graphismes acidulés,  en terrasse, devant le marché St-Honoré . (Une larme en compagnie de ceux et celles qui l'ont connu avant que cela ne devienne un temple au fric et aux moteurs).  Le bistrot s'appele S'AGARO, ça doit être barcelonais, la sangria (top) est  à 4 E, le Perrier à 2,90 E. et la vue est à l'appréciation de la clientèle... (Je ne parle pas des commodités, à visiter en toute simplicité...) Je ferais des zimages de Bordeaux , tiens, pour comparer!  Bon, à part ça, j'y comprends rien à ce système de mise en page de cryyzh bizarre! J'aurais bien aimé aligner les trois photos sans faire de montage préalable, mais fô que tu retournes à l'école, mon vieux Toto ... (un jour, je dirais ici quoi je fais comme métier, promis...)   Et bientôt des zimages de ce que j'ai trouvé chez Brentano....s_agaro_2.1s_agaro

Posté par toto tricote à 16:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur toto à Paris (suite)

    Dis donc faut que j'aille le voir ce bistrot... Un perrier à 2,90? Mais c'est donné!

    Posté par Bigorzazou, 27 juin 2006 à 19:18 | | Répondre
  • miss bigorjazz...

    comme je le disais plus haut le café est en face du marché St-Honoré, rue du même nom, vers l'Opéra (tu sais là où ils jouent du Shakespeare en musique, et où ils dansent les petits rats de Canterbury dans le texte, là où tu es allée jadis en voyage scolaire, quand t'étais jeune et avide d'apprendre...le Garnier, parce que tu le vaux bien...) Là où c'est tout japonais, sauf Paul qui fait des chocolatines à Paris aussi... Ah, et au fait tu sais que la France a gagné????

    Posté par toto, 28 juin 2006 à 01:13 | | Répondre
  • Oui je sais. J'avais même pas besoin de la radio. Je suivais le score aux cris de bête. Les footbalomaniaques m'ont même empêchée de dormir!

    Posté par Bigorzazou, 29 juin 2006 à 23:51 | | Répondre
Nouveau commentaire